Mes lectures d’octobre 2020 partie 2

Hey

Aujourd’hui je vais te parler des livres que j’ai lus pendant la 2nd partie du mois. Au total pour le mois d’octobre j’ai lu 18 livres et 6709 pages.

Kingdom volume 60
Yasuhisa Hara
Ma note: 5/5

J’ai lu tous les scans correspondant au volume 60. L’histoire est toujours aussi prenante et j’attends le nouveau scan chaque semaine avec impatience. C’est définitivement un de mes mangas préférés !

The way of kings
Brandon Sanderson
Ma note: 5/5

J’avais commencé ce livre en septembre mais en arrivant à la moitié du livre j’avais décidé de faire une petite pause. J’ai adoré cette lecture dès le début et je voulais continuer mais ça me prenait un temps fou. Je lis assez lentement de base mais alors quand c’est de la fantasy épique en anglais dans un monde que je ne connais pas il me faut genre 1h pour lire 30 ou 40 pages, et quand le livre en fait 1000 ça prend énormément de temps. En plus de ça j’ai été malade et lire de la fantasy épique quand t’as la tête dans le brouillard c’est pas la meilleure des idées.

Ce livre est génial, ça vaut vraiment la peine de lire les 1000 pages et je pense que les prochains tomes vont être encore meilleurs. Les personnages sont bien nuancés, c’est bien écrit. J’ai hâte de lire la suite même si je pense prendre mon temps pour pas trop me forcer. Gros coup de coeur !

Hollowpox
Jessica Townsend
Ma note: 5/5

Comme je l’avais prédit c’est encore un gros coup de coeur ! Le début de ce tome est un peu plus lent mais on a tellement d’informations sur le monde qui sont rajoutées que ça en vaut largement la peine. Les relations entre les personnages sont géniales, les personnages mûrissent au fur et à mesure des livres. Mon seul problème c’est que je veux la suite maintenant…

The invisible life of Addie Larue
V E Scwhab
Ma note: 3/5

C’est un des livres les plus attendus et les plus populaires de cette année et je comprend pourquoi. C’est bien écrit, c’est assez lyrique et ça colle bien avec l’histoire. J’apprécie particulièrement le fait que le livre utilise correctement le français et la France. En général dans les livres d’auteur(e)s anglophones on a des mots français balancés au hasard et qui n’ont aucun sens, et c’est juste un mélange de tous les clichés possibles. Ici ce n’est absolument pas le cas, c’est discret et très bien fait.
L’histoire est prenante, on a envie de savoir ce qui va se passer.
Je n’ai pas eu de coup de coeur et j’ai trouvé l’histoire un peu prévisible. J’ai tout de même très envie de découvrir d’autres livres de V E Schwab.

The honey and the sting
F C Fremantle
Ma note: 2.5/5

Mouais… J’ai pas grand chose à dire sur ce livre. La couverture est magnifique, pour ce qui est de l’histoire je me suis vraiment ennuyée. J’ai apprécié l’aspect féministe, les soeurs qui s’aident contre des hommes qui essayent de les intimider. L’écriture était bonne mais c’était pas lyrique ou particulièrement grippant. Et c’était juste lent…

Legendborn
Tracy Deonn
Ma note: 2.5/5

J’avais entendu énormément de bien de ce livre et j’avais hâte de le lire. J’ai beaucoup accroché au début. On suit le personnage principal qui rentre à l’université dans un cursus spécial pour les lycéens très doués qui commencent l’université en avance. Le livre commence à une soirée le jour où elle arrive à l’université avec sa meilleure amie. Elle va voir une attaque par des êtres magiques alors que ça ne devrait pas exister. Après cet incident en 2 jours elle a complètement intégré cette idée de monstres, rejoint une société secrète et est tombée amoureuse d’un mec. C’est tellement irréaliste. C’est instalove. C’est pas mal écrit mais est pas non plus génial.
Ce livre parle des violences policières et de sexisme, le personnage principal étant une fille noire dans un état du sud des USA.
J’ai aussi trouvé que l’histoire est lente, même si tout se passe très vite. Et au final ce n’était juste pas pour moi.

The midnight library
Matt Haig
Ma note: 3/5

C’était une bonne histoire avec un bon message, comme les 2 autres livres de Matt Haig que j’ai lu. C’est le genre d’histoire qui te boost un peu et qui donne une autre perspective, qu’au final c’est pas grave si on a l’impression d’avoir râté sa vie parce qu’aucune vie n’est parfaite et qu’on peut toujours prendre des décisions pour changer. C’est bien écrit, ça se lit vite, mais c’est pas non plus un coup de coeur. J’ai envie de lire d’autres livres de Matt Haig mais sans me jeter dessus non plus.

Voilà pour mes lectures du mois d’octobre 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s