Mes lectures d’octobre 2020 partie 1

Hey

Aujourd’hui je vais te parler de mes lectures de la première moitié du mois d’octobre. Je suis d’humeur à lire en ce moment et j’ai déjà fini 11 livres dans cette première partie du mois !

The first sister
Linden A Lewis
Ma note: 2/5

Je pense que mon problème avec ce livre est que j’attendais quelque chose de complètement différent. Vu le synopsis je pensais m’embarquer dans un space opera épique et enfaite c’était pas du tout ça. Déjà le livre se nomme « The first sister » qui est le titre d’un personnage du livre, et même si on a le point de vue de ce personnage elle parraît très secondaire dans le sens où son point de vue est mêlé à celui de plusieurs autres personnages et qu’elle ne sait franchement rien faire par elle-même.
Ce livre peut-être bien si t’as pas trop lu d’autre livres du genre ou si t’aimes la romance ultra présente dans la science-fiction. Parce que oui la romance est un des aspects les plus importants du livre et même si ça ne m’aurait pas dérangé si j’avais choisi de lire une romance, ce n’était ici pas ce que le synopsis me vendait.

Skyward, volume 1
Joe Henderson
Ma note: 3/5

C’est un bon comic sur un monde où la gravité s’est arrêtée. Les dessins sont pas mal, l’histoire est bien mais j’ai trouvé ça très prévisible (d’où les 3 étoiles). C’est une histoire en 3 volumes et j’ai quand même très envie de lire la suite.

I’m thinking of ending things
Iain Reid
Ma note: 3/5

Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre. J’en avais entendu parler en bon et en mauvais et j’avais vu qu’une adaptation était sortie sur netflix. J’ai écouté le livre audio sur scribd. Cette histoire est très bizarre, c’est la meilleure façon de la décrire. Je pensais à une histoire un peu dans la veine du film Get Out et c’était pas vraiment ça. C’est le genre de livre où on ne comprend rien avant la fin, l’ambiance est très creepy. C’est parfait à lire pour le mois d’halloween si on veut quelque chose d’un peu bizarre mais qui fait pas peur, et qui nous retourne le cerveau !

Human acts / Celui qui revient
Han Kang
Ma note: 5/5

Ce livre est très dur à lire. Chaque chapitre suit une personnes différente, toutes liées entre elles et surtout liées au premier point de vue qui est celui de Dong-Ho. Ce livre parle très en détail du Soulèvement de Gwangju qui a eu lieu en mai 1980. C’est très graphique. Chaque point de vue a un style d’écriture différent, ce qui peut être assez perturbant. C’est très bien écrit. Je ne sais pas trop quoi dire sur ce livre à part que c’est une histoire qui va rester gravée dans ma tête.

Fire punch volume 1
Tatsuki Fujimoto
Ma note: 1/5

Que dire… Déjà c’est une dystopie ou une meuf qui a des pouvoirs de glace a plongé le monde dans une nouvelle aire glacière. Ce livre commence avec 2 jeunes Agni, le grand frère et sa soeur Luna, ils ont environ 14 et 13 ans ou quelque chose comme ça. Luna est entrain de couper le bras d’Agni parce qu’il se régénère en quelques secondes, du coup elle lui coupe plein de fois le bras pour aller les offrir aux habitants pour qu’ils aient de la viande. Donc cannibalisme mais à la limite je peux comprendre vu le contexte. Par contre le soir Luna et Agni dorment dans le même lit (pour garder la chaleur et tout pas de problème), Luna va proposer à Agni de faire un bébé (coucou l’inceste) et il lui dit non vite fait parce qu’ils sont « frère et soeur » et que c’est pas super. Ensuite on a un avion de l’armée qui se pointe, un mec fait cramer tout le village, comme Agni régénère plus vite il survit, il ne pense qu’à rejoindre sa soeur et ses parents (tous morts) et s’imagine avoir un bébé avec sa soeur…
Je ne parle pas des scènes de cadavres et tout parce que dès le début y en a partout. Et après tout ça (on est encore dans le chapitre 1) on voit un mec qui se procure 2 « esclaves » pour seul but de les voir avoir des rapports sexuels avec des chiens…

Donc comment dire que clairement l’auteur veut juste choquer l’audience, sans que ce soit forcément des choses qui ont un impact sur l’histoire. D’ailleurs c’est une histoire de vengeance relativement mauvaise de base. Heureusement que je l’avais pris sur kindle et que j’me suis fait rembourser direct…

The golden fool
Robin Hobb
Ma note: 2/5

Aargh ! (c’est mon sentiment pour ce livre) J’ai beaucoup aimé la première trilogie suivant Fitz (malgré quelques longueurs), je n’ai pas aimé la trilogie sur Les aventuriers de la mer mais je me suis forcée à la finir pour pouvoir continuer les livres de cet univers dans l’ordre. J’ai bien aimé le premier tome de cette 2nd trilogie suivant Fitz et je pense que je lui ai donné 4 étoiles surtout parce que j’étais contente de retrouver les personnages. Mais franchement j’en peux plus, c’est lent, il ne se passe rien, les personnages tournent en rond… J’ai donc décidé d’arrêter ma lecture de cette série. Éventuellement si Robin Hobb se met à écrire quelque chose dans un nouvel univers ça pourrait m’intéresser mais j’ai décidé de ne plus me forcer à lire ces livres.

A deadly education
Naomi Novik
Ma note: 2/5

Ce livre est vendu comme Poudlard mais ultra sombre avec une école où soit on a son diplôme, soit on meurt. Mais c’était assez moyen. Je pense que mon problème est surtout lié au style d’écriture. L’auteure a fait un choix bizarre qui est de couper une scène (surtout les scènes d’action) en plein milieu pour nous expliquer comment le monde fonctionne. Alors que quand il ne se passe rien, le monde n’est pas expliqué et relativement difficile à comprendre. J’ai trouvé aussi le livre assez lent et ennuyant.

Je tiens aussi à souligner un point très important qui rend ce livre problématique: les microagressions racistes. Déjà on a le discours que des dreadlocks sont des nids à monstres (des genres de sangsues des cheveux) parce que les cheveux sont sales, ce qui renforce le stéréotype des personnes de couleur portant ce type de coiffure comme étant des personnes sales. De plus notre personnage principal est d’une mère galloise et d’un père indien, à part que le personnage principal parle plusieurs dialectes d’Inde ça n’a pas vraiment de lien avec l’histoire et on se demande un peu pourquoi l’auteure (qui n’a aucun lien avec l’Inde a fait ce choix) mais le plus perturbant c’est que notre personnage n’a pas d’amis et est vue comme une destructrice/un genre de démon (est-ce à cause de sa couleur de peau/origine ?) et dès le début du livre on apprend qu’elle ne se lave que très rarement pour éviter de se faire attaquer pendant une douche, le problème c’est qu’ici ça renforce encore plus le stéréotype comme quoi une personne d’origine indienne (voire une personne de couleur en général) n’est pas propre.
L’auteure s’est excusée, en disant qu’elle avait ajouté ces détails, surtout pour les dreadlocks à la toute fin donc plein de revues qui datent d’avant la publication n’ont pas le passage. Naomi Novik a aussi dit qu’elle travaillait avec les éditeurs pour supprimer ces passages. Je pense donc que ça n’apparaîtra pas dans la version française si elle sort dans le futur, et même si ce sera édité du livre, c’est important d’en parler, parce que c’est abhorrent d’avoir ce genre de discours dans un livre en 2020.

The yellow wallpaper
Charlotte Perkins Gilman
Ma note: 3/5

C’est une nouvelle sur une femme qui se retrouve isolée dans une chambre pour la « soigner ». Je ne peux pas vraiment en dire plus vu que c’est très court. Le mieux est de faire quelques recherches sur l’auteure et le sens de la nouvelle pour tout comprendre. Et pour le coup quand on fait la recherche c’est effrayant mais pas pour les mêmes raisons. J’ai bien aimé, je suis tentée de lire d’autres histoire de l’auteure.

Fifty words for rain
Asha Lemmie
Ma note: 2/5

Je suis assez déçue, mais d’un côté c’est ma faute. Quand ce livre a commencé à apparaître sur les réseaux sociaux et que j’ai commencé à en entendre parler il était vendu comme venant d’une auteure ayant un parent afro-américain et un parent japonais. Ce qui est complètement faux. L’auteure n’a aucun lien avec le Japon et ça se voit. Elle dit avoir utilisé l’aide d’une amie de famille américaine d’origine japonaise. Le problème du coup c’est déjà que le Japon est mal représenté, les mots japonais utilisés sont assez corrects mais pas pour l’époque d’après 2nd Guerre Mondiale. C’est un peu comme une personne qui croit parler couramment japonais parce qu’il/elle a regardé des animes. Les japonais dans ce livre sont aussi des gros clichés de personnes froides et racistes. Je pense aussi qu’il serait mieux qu’une histoire comme ça vienne plutôt d’une personne ayant vécu ces expériences (le livre étant sur une fille née d’une mère japonaise et d’un père soldat afro-américain pendant la 2nd Guerre Mondiale et qui se retrouve abandonnée par sa mère et à vivre chez ses grand-parents japonais).

Pour le reste sans les clichés sur les japonais ce livre aurait pu se passer n’importe où dans le monde parce que rien n’était décrit. L’écriture n’était pas mauvaise surtout pour un premier livre.

Fable
Adrienne Young
Ma note: 3/5

J’ai bien aimé ce livre pendant que je le lisais. C’était une lecture très rapide et l’histoire bougeait bien. C’était bien écrit, ça n’avait pas trop de cliché qu’on voit dans du young adult. J’ai passé un bon moment. Par contre j’ai terminé ce livre le 9 octobre et je ne me souviens déjà plus de ce qui se passe dans le livre. C’était un bon livre de young adult, mais c’était pas mémorable.

The sin eater
Megan Campisi
Ma note: 2/5

Le concept était génial, parler d’une pratique britannique d’avoir de la nourriture à un enterrement liée aux pêchés du décédé et avoir une personne qui mange un peu de cette nourriture pour expier les pêchés. Mais c’était juste tellement lent et ennuyant.. Il ne se passe rien, le personnage principal n’est pas particulièrement appréciable et je n’ai juste pas accroché.

Voilà pour mes lectures de cette première partie de mois 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s