Unboxing #65: Fairyloot mars 2020

Hey

Aujourd’hui je vais enfin pouvoir te présenter la box Fairyloot de mars. La box a eu du retard parce qu’avec la situation actuelle plusieurs goodies ont mis beaucoup plus de temps à arriver.

 

 

Le thème de la box de mars est « Break the curse » et cette box était remplie à fond ! Comme toujours en ouvrant on a la spoiler card.

20200507_091304

 

 

 

 

 

Le premier item qu’on voit c’est un énorme carton avec à l’intérieur un gros tumbler, parfait pour les boissons fraiches et inspiré du livre Queen of nothing, le dernier dans la série The cruel prince d’Holly Black. La citation est: « To family & faerieland & pizza & stories & new beginnings & scheming great schemes. I can toast to that. » et le design est signé @noverantale.

20200507_090650

 

 

 

 

 

Ensuite j’ai vu ce notepad inspiré des génies et c’est signé @catarinabookdesigns.

20200507_090839_HDR

 

 

 

 

 

 

On a une lanière inspirée de Caraval qui nous vient aussi de @catarinabookdesigns.

20200507_091216

 

 

 

 

 

La box contient aussi un 2ème gros goodies et c’est une booksleeve inspirée de A curse so dark and lonely et signée @eviebookish. La citation est: « Failure isn’t absolute. Just because you couldn’t save everyone doesn’t mean you didn’t save anyone. »

20200507_091150

 

 

 

 

 

Il y a un serre-tête inspiré de the raven boys et signé @taratjah.

 

 

 

 

 

Le dernier goodies est ce porte passeport inspiré d’Alice au pays des merveilles avec un design de @noverantale.

20200507_090810

 

 

 

 

 

Les cartes à collectionner ce mois-ci sont inspirées de Throne of glass et l’artiste est @gabriella.bujdoso.

20200507_091252

 

 

 

 

 

Enfin le livre du mois est Bone crier’s moon de Kathryn Purdie. La version Fairyloot est signée par l’auteure, elle a des tranches vertes brillantes, une illustration au dos de la jaquette, et vient avec une lettre de l’auteure avec illustration au dos.

 

 

 

 

« Bone Criers are the last descendants of an ancient famille charged with using the magic they draw from animal bones to shepherd the dead into the afterlife—lest they drain the light from the living.

Ailesse has been prepared since birth to become their matriarch, but first she must complete her rite of passage: to kill the boy she’s destined to love.

Bastien’s father was slain by a Bone Crier and he’s been seeking revenge ever since. Now his vengeance must wait, as Ailesse’s ritual has begun and their fates are entwined—in life and in death. »

 

 

 

 

 

 

On a aussi le journal Fairyscoop avec le marque page du mois et une carte inspirée de Velaris (Un palais d’épines et de roses) avec un mot nous remerciant d’avoir attendu et nous demandant de faire attention pendant cette période assez particulière.

 

 

 

 

 

 

Voilà pour cet unboxing 🙂

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s