PAL mai 2019

Hey

Aujourd’hui je vais te parler des livres que je voudrais lire pendant le mois de mai. De base je lis selon mon humeur ce qui veut dire que souvent je fais une pile à lire et je finis par ne pas lire les livres sélectionnés. Je veux essayer de m’améliorer à ce niveau là. Je vais te présenter 5 livres que je vais vraiment essayer de lire en mai (on y croit!). J’ai aussi un bon paquet de fantasy en français au format poche (39 au total) et je ne me tourne jamais vers ces livres alors que pour certains ils sont dans ma PAL depuis plusieurs années. Je voudrais essayer de réduire au maximum cette pile soit en les lisant soit en les abandonnant s’ils ne me plaisent pas.

 

 

 

Once upon a river
Diane Setterfield

20190124_113841

« On a dark midwinter’s night in an ancient inn on the Thames, the regulars are entertaining themselves by telling stories when the door bursts open and in steps an injured stranger. In his arms is the drowned corpse of a child.

Hours later, the dead girl stirs, takes a breath and returns to life.

Is it a miracle?

Is it magic?

And who does the little girl belong to? »

 

 

 

 

 

« Lors d’une sombre nuit d’hiver, dans un ancien hôtel au bord de la Tamise, les habituels s’occupent en racontant des histoires. Jusqu’à ce que la porte s’ouvre et qu’un étranger blessé apparaissent, le corps d’une enfant morte noyée dans les bras.

Plusieurs heures plus tard la jeune fille revient à la vie.

Est-ce un miracle ?

Est-ce de la magie ?

Et à qui appartient cette jeune fille ? »

 

 

 

For a muse of fire
Heidi Heilig

20190228_115642

« Jetta’s family is famed as the most talented troupe of shadow players in the land. With Jetta behind the scrim, their puppets seem to move without string or stick—a trade secret, they say. In truth, Jetta can see the souls of the recently departed and bind them to the puppets with her blood. But the old ways are forbidden ever since the colonial army conquered their country, so Jetta must never show, never tell. Her skill and fame are her family’s way to earn a spot aboard the royal ship to Aquitan, where shadow plays are the latest rage, and where rumor has it the Mad King has a spring that cures his ills. Because seeing spirits is not the only thing that plagues Jetta. But as rebellion seethes and as Jetta meets a young smuggler, she will face truths and decisions that she never imagined—and safety will never seem so far away.« 

 

 

 

« La famille de Jetta est réputée comme la plus talentueuse trouve de joueurs d’ombres du pays. Avec Jetta derrière le rideau, leurs marionnettes semblent bouger sans ficelle ou bâton, une profession secrète, qu’ils disent. En réalité Jetta peut voir les âmes de ceux qui sont récemment décédés et peut les lier à des marionnettes grâce à son sang. Mais les anciens usages sont interdits depuis que l’armée coloniale a conquis le pays, alors Jetta ne doit jamais le montrer, ne jamais en parler. Ses habilités et sa renommée sont le moyen pour sa famille de gagner une place à bord du vaisseau royal pour Aquitan, où les jeux d’ombres sont la dernière vague et où la rumeur court que le Roi Fou a une cure à ses maux. Parce que voir des esprits n’est pas le seul fléau de Jetta. Alors que la rebellion bout et que Jetta rencontre un jeune contrebandier, elle va faire face à des vérités et des décisions qu’elle n’aurait jamais imaginées, et sa sécurité n’a jamais paru plus lointaine. »

 

 

 

 

 

 

A darker shade of magic
V E Schwab

20190403_105308

« Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur…

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé. »

 

 

 

 

Le don
Fiona McIntosh

20190403_105252

« Wyl Thirsk n’est encore qu’un adolescent lorsqu’il doit assumer le rôle qu’on lui destine depuis sa naissance : commandant en chef des armées de Morgravia. Une responsabilité qui le place sous les ordres d’un despote sadique. Un geste de bonté envers une sorcière condamnée au bûcher vaudra un jour à Wyl un don miraculeux, ainsi que la colère de son seigneur et maître. Wyl est alors envoyé au Nord, pour une mission suicidaire à la cour ennemie… avec pour seule arme un mystérieux pouvoir dont il ne soupçonne pas même l’existence. Or, s’il n’embrasse pas le Dernier Souffle, il signera sa perte et celle du pays qu’il a juré de défendre. »

 

 

 

 

 

 

La guilde des magiciens
Trudi Canavan

20190403_105235

« Comme chaque année, les magiciens d’Imardin se réunissent pour nettoyer la ville des indésirables. Protégés par un bouclier magique, ils avancent sans crainte au milieu des vagabonds et des orphelins qui les haïssent. Soudain, une jeune fille leur jette une pierre… qui traverse le bouclier et assomme l’un des mages. Ce que la Guilde redoutait est arrivé : une magicienne inexpérimentée est en liberté dans les rues ! Il faut la retrouver avant que son pouvoir incontrôlé la détruise elle-même, et toute la ville avec elle. La traque commence… »

Publicités

6 commentaires

    1. La couverture de For a muse of fire a très fortement influencé mon achat !
      Haha merci je vais essayer mais comme je lis selon mon humeur ça peut être assez compliqué de me tenir à une PAL spécifique !

      Aimé par 1 personne

  1. Tout comme Mademoiselle Cup Of tea, je flashe sur la couv’ de « For a Muse of Fire », mais aussi sur celle de « A darker shade of magic » 😍
    J’adore faire des PAL mensuelles, ça m’aide à y voir plus clair dans mes lectures, même si je ne lis pas tout ou la modifie quelque peu.
    Je te souhaite d’excellentes lectures – en tout cas, ça promet 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis tellement d’accord pour A darker shade of magic et je comprend pas le choix qu’ils ont fait pour les couvs françaises..
      Merci je te souhaite aussi de très bonnes lectures 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Elles restent jolies, je trouve, mais c’est vrai que ça n’a rien à voir et ça donne tout de suite un ton plus « jeunesse » au bouquin, et surtout une couv’ beaucoup moins graphique !

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s