Le chant des revenants – Jesmyn Ward

Hey

Aujourd’hui je vais te parler du livre Le chant des revenants de Jesmyn Ward. Je remercie les éditions Belfond de m’avoir permis de découvrir ce livre via Netgalley.

41cczf4xpul._sx309_bo12c2042c2032c200_

« Seule femme à avoir reçu deux fois le National Book Award, Jesmyn Ward nous livre un roman puissant, hanté, d’une déchirante beauté, un road trip à travers un Sud dévasté, un chant à trois voix pour raconter l’Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices, à la misère, mais aussi l’amour inconditionnel, la tendresse et la force puisée dans les racines.

Jojo n’a que treize ans mais c’est déjà l’homme de la maison. Son grand-père lui a tout appris : nourrir les animaux de la ferme, s’occuper de sa grand-mère malade, écouter les histoires, veiller sur sa petite sœur Kayla.
De son autre famille, Jojo ne sait pas grand-chose. Ces blancs n’ont jamais accepté que leur fils fasse des enfants à une noire. Quant à son père, Michael, Jojo le connaît peu, d’autant qu’il purge une peine au pénitencier d’État.
Et puis il y a Leonie, sa mère. Qui n’avait que dix-sept ans quand elle est tombée enceinte de lui. Qui aimerait être une meilleure mère mais qui cherche l’apaisement dans le crack, peut-être pour retrouver son frère, tué alors qu’il n’était qu’adolescent.
Leonie qui vient d’apprendre que Michael va sortir de prison et qui décide d’embarquer les enfants en voiture pour un voyage plein de dangers, de fantômes mais aussi de promesses… »

 

 

Ce livre mêle présent et passé, vivants et morts pour raconter l’histoire de Jojo mais aussi l’histoire américaine. On y retrouve la communauté afro-américaine ainsi que son histoire, la réalité de la vie aux USA, par exemple ici avec un personnage comme Jojo, un métisse qui n’est pas vraiment accepté par le côté blanc de sa famille.

Jesmyn Ward arrive avec ce road trip à nous faire passer un message, à nous démontrer la vie telle qu’elle est vraiment et non pas comme on peut l’idéaliser.

Ce livre raconte une histoire très sombre et réelle mais aussi mélangée à une pointe de fantastique, pour donner la parole à ce passé américain surtout dans le Mississippi.

Ce qui m’a dérangé c’est le style d’écriture, j’ai écouté l’extrait en livre audio de la version originale du livre et ce style d’écriture particulier est présent mais je pense vraiment que la traduction l’accentue et ça m’a empêchée de rentrer dans l’histoire.

 

Si l’histoire des Etats-Unis t’intéresse je pense que lire du Jesmyn Ward peut vraiment te plaire mais je pense que si je dois en relire je lirais la version originale et non pas la traduction.
J’ai donné à ce livre la note de 3/5 et tu peux l’acheter sur Amazon ou la Fnac.

Publicités

3 commentaires

  1. J’ai aussi lu « Les Moissons funèbres » et « Bois Sauvages » de cette autrice que j’aime beaucoup et je les recommande. Surtout « Les Moissons funèbres » par son approche des conséquences multiples du racisme

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s