Terminus pour l’humanité – Arnaud Niklaus

Hey !

Aujourd’hui je vais te parler de Terminus pour l’humanité d’Arnaud Niklaus. Je tiens à remercier Arnaud Niklaus de m’avoir proposé de découvrir ce livre. J’ai déjà fait une revue sur un autre livre qu’il a écrit: La destinée des désolations.

31xNdZB0IvL._SX348_BO1,204,203,200_.jpg

« Avec Arnaud Niklaus, l’horreur rôde dans les lieux les plus surprenants et prend les formes les plus inattendues. Le mal se cache souvent sous une apparence innocente : le sourire d’une belle-mère, une serveuse sympathique, ou encore un enfant. D’une écriture simple, directe, l’auteur nous fait découvrir de nouveaux territoires, aux confins de l’étrange et du fantastique. Huit nouvelles pour trembler et découvrir toutes les facettes de l’horreur… »

Je tiens à préciser que certaines nouvelles sont assez sordides et peuvent mettre très mal à l’aise (notamment la deuxième: « Sous le chapiteau »).

Les huit nouvelles dans l’ordre sont:
– El Diablo
– Sous le chapiteau
– Predator
– L’appel aux armes
– L’enfer se fige
– Le chemin du jugement
– Gardien du tombeau
– Créature de la nuit

Ce sont des nouvelles plutôt du genre horreur qui me font penser à des nouvelles de Stephen King. Les nouvelles ne sont pas trop courtes mais pas trop longues non plus.
Le style d’écriture d’Arnaud Niklaus est vraiment agréable à lire. Les nouvelles se lisent très vite et on passe un bon moment surtout comme on approche d’Halloween.

J’ai trouvé que certaines nouvelles étaient un peu abrupte, par exemple dans la nouvelle Predator où on suit un personnage et d’un coup on suit un autre personnage en ayant fait un bon dans le temps et on a du mal à comprendre exactement ce qui s’est passé ou comment le premier personnage en est arrivé là (ce sont des nouvelles donc si j’en dit trop ça va vraiment spoiler).

Les nouvelles sont parfois plus centrées sur du fantastique et d’autre juste sur de l’horreur pure et dure et je pense que ce recueil est un bon mélange et c’est le genre de lecture qu’on a envie d’avoir autour d’un feu de camp en pleine forêt histoire de bien se faire flipper !

Je pense que c’est une lecture parfaite pour le mois d’octobre ! J’ai mis à ce recueil de nouvelles la note de 5/5 et tu peux l’acheter sur le site des éditions Mon Petit Editeur ou sur amazon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s