La tête sous l’eau – Olivier Adam

Hey !

Aujourd’hui je vais te parler du livre La tête sous l’eau d’Olivier Adam. Déjà je tiens à remercier les éditions Robert Laffont de m’avoir permis de découvrir ce livre.

cover147519-medium.png

« Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte.
Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur son visage. Les mots avaient du mal à sortir. Il a fini par balbutier :  » On l’a retrouvée. Merde alors. On l’a retrouvée. C’en est fini de ce cauchemar.  »
Il se trompait. Ma soeur serait bientôt de retour mais nous n’en avions pas terminé. »

J’ai déjà lu plusieurs livres d’Olivier Adam et j’apprécie son écriture mais à chaque fois c’était des livres pour un public adulte et du coup j’étais vraiment curieuse de le découvrir avec un livre dans la catégorie young adult.

Comme je m’y attendais c’est un livre qui se lit très vite et très facilement parce que l’écriture est fluide et agréable. J’ai envie de dire que c’est du typique Olivier Adam parce que c’est un livre qui se lit très vite et qui inclus des dynamiques familiales assez spéciales.

On commence le livre avec ce qui semble être un mail que Léa envoie à quelqu’un qu’elle aime à Paris. L’histoire principale se déroule du point de vue du petit frère de Léa et on mélange moments de l’instant présent et moments du passé pour nous expliquer le déroulement. La famille habitait à Paris et le père ayant vu un poste de journaliste disponible en Bretagne a fait déménager la famille là bas. La mère aussi était contente de partir de Paris et notre narrateur n’a jamais trop eu d’amis et n’a pas eu trop de mal à déménager mais pour Léa c’était autre chose. Léa voulait tout le temps retourner à Paris mais ses parents annulaient leurs vacances là bas à chaque fois et la mère s’en voulait tellement qu’elle a accepté que Léa aille à un festival avec son oncle. Mais son oncle va la perdre dans la foule et Léa va complètement disparaître.

On apprend dans le livre que suite à la disparition de Léa, sa mère, a quitté le père et est partie vivre au bout de la rue et s’est mise en couple avec l’agent immobilier. C’est le genre de chose qui peut se comprendre mais par dessus ça le père boit tous les soirs et est complètement dépressif et ça commence à devenir assez malsain.

Ce qui m’a gênée le plus c’est le petit frère, notre narrateur, qui va penser à sa soeur et à sa disparition et il va voir la fille qu’il aime, Olivia, et il va à chaque fois soit avoir une érection soit décrire le corps d’Olivia de façon sexuelle mais très malsaine. Surtout que, en tout cas de ce que je pense, si il est autant attiré par Olivia c’est parce qu’elle lui a juste apporté un peu de soutien quand Léa a disparu.

On a un aspect de mystère dans le livre dans le sens où on veut découvrir ce qui est arrivé à Léa, qui a été retrouvée, mais aussi à qui elle envoie ces messages d’amour qui sont injectés de temps en temps dans le récit.

De manière générale je pense que c’est un bon roman mais il y a quand même plusieurs aspects problématiques et malsains.

J’ai donné à ce livre la note de 3/5 et tu peux l’acheter sur amazon ou la fnac.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s