Weekly wrap up #13: 1500 pages !

Hey !

Aujourd’hui je vais te parler de mes lectures de la semaine dernière.

J’ai terminé 3 livres et je suis en train de lire The savior’s champion de Jenna Moreci mais il me reste environ les 2/3 du livre. En tout cette semaine j’ai lu 1500 pages ce qui est vraiment pas mal !

 

Cette maison est la tienne
Fatima Farheen Mirza
Ma note: 4/5

41NJ-3X21LL._SX314_BO1,204,203,200_

« Avant-hier soir, elle n’avait encore jamais entendu parler de ces taches qui s’amoncellent comme la poussière sur le coeur. Et si ne pas porter le foulard valait une tache, est-ce qu’une nouvelle se formerait chaque fois qu’elle déciderait de rester tête nue ?

Hadia, Huda et leur petit frère Amar ont grandi sous le même toit californien, tiraillés entre rêve américain et traditions chiites de leurs parents nés en Inde.
Le mariage d’Hadia est l’occasion pour les deux soeurs de revoir Amar, disparu depuis trois ans. Grâce à l’exploration de leurs souvenirs d’enfance, parfois tendres, souvent douloureux, se dessine une fresque familiale bouleversante où chaque enfant se joue des interdits pour tenter de grandir librement dans son corps, et dans son coeur.

« Une fresque radieuse et superbement menée. Une magnifique nouvelle voix de la littérature. »
Anthony Marra, auteur de
Une constellation de phénomènes vitaux »

J’ai fait une revue ici. Dans l’ensemble c’est une belle histoire qui traite du rapport entre les traditions et la modernité.

When breath becomes air
(Quand le souffle rejoint le ciel)
Paul Kalanithi
Ma note: 3/5

IMG_20180604_144328_513

« À trente-six ans et juste à l’aube d’une brillante carrière de neurochirurgien, Paul Kalanithi découvre qu’il souffre d’un cancer du poumon en phase terminale. En un instant, l’avenir qu’ils ont imaginé avec sa femme, disparait. Un jour, il est ce médecin qui s’occupe des mourants, le lendemain, ce malade qui lutte pour survivre. Quand le souffle rejoint le ciel est le récit de ses multiples métamorphoses. Celle du jeune étudiant, naïf et obsédé par la question existentielle de ce qui donne du sens à la vie, en ce neurochirurgien, gardien s’il en est de l’identité humaine. Puis celle, du médecin chevronné en ce patient et jeune papa qui doit faire face à sa propre mortalité.
Qu’est qui pousse à vivre quand la mort est si proche ? Qu’est-ce que cela signifie d’avoir un enfant dans ces conditions ? Voici quelques unes des questions auxquelles l’auteur répond dans ce témoignage profondément émouvant et pudiquement détaillé.
Paul Kalanithi meurt en mars 2015 alors que l’écriture de ce livre n’est pas achevée. Pourtant, ses mots lui survivent. Réflexion inoubliable et vibrante sur le défi d’affronter sa propre mort ainsi que sur la relation médecin-patient, Quand le souffle rejoint le ciel est l’œuvre d’un écrivain brillant qui dut faire face à ces deux enjeux avec une totale sincérité. Un témoignage qui a bouleversé des milliers de lecteurs dans le monde. »

J’ai trouvé que c’était une belle histoire d’un médecin qui a un cancer, mais j’ai trouvé que le passage le plus important reste l’épilogue écrit par sa femme. C’était bien mais pas extraordinaire et je pense que d’autres textes sur le sujet peuvent être mieux faits.

L’Oeuf de Tanglemhor
Azaël Jhelil
Ma note: 5/5

51B1VeReZzL

« «Le temps des mensonges est terminé, sombre crétin. C’en est fini du règne des accapareurs ! Les gros porcs qui gouvernaient l’Alliance ne tromperont plus jamais personne ! Les histoires inventées par vos faux prophètes pour imposer leur soi-disant « œuvre civilisatrice » ont vécu. Pourchassés par vos armées, réduits à la misère et à la famine loin de votre opulence, les peuples du Grand Aghar ont longtemps prié pour que leur vienne un sauveur. Alors, je suis venu. Moi, Krûl de Ssylsune, « monstre » issu des marécages les plus sordides où vous avez pu nous repousser, je suis venu. Pour vous faire payer vos crimes, votre insupportable arrogance. L’heure de la vengeance a sonné ! Qraasch et Naarubsahoum vous réclament le prix du sang ! »

Rejeté de tous, Krûl le semi-lacertys est devenu le prophète du dieu de la Vengeance pour tous les opprimés des cités du Bassin ctasharre et des terres indomptées du Grand Aghar. Ayant libéré par le fer et la sorcellerie les nations en colère, il règne sur un empire à la mesure de sa rancœur. Par la puissance de ses légions et le contrôle exercé par ses prêtres, le Premier vindicateur – dont la rumeur prétend même qu’il commande aux démons – impose désormais sa loi à ceux qui, jadis, l’avaient humilié. La répression est impitoyable… Les peuples « libres » apprennent à leurs dépens que la vengeance est la plus lourde des chaînes.
Il ne reste plus à l’empereur du Levant qu’à soumettre le duché de la Marche, dernier flambeau d’une résistance à l’agonie. Tout espoir est vain. Il ne reste rien.
Il paraît cependant qu’un audacieux s’est introduit dans la Citadelle noire et en a dérobé l’un des biens les plus sacrés du Très Saint Libérateur. Toutes les forces de l’Empire ont pour ordre de le ramener… vivant.

Collaborer ou résister ? Rester neutre ?
Rebelle ou bandit ? Question de point de vue.
Au cynisme des uns s’oppose le courage des autres.
Des clans barbares aux nations civilisées, du guerrier migou au jardinier myrmidon, pour les hommes et les fées, les ogres et les dragons, l’heure est venue de faire un choix : la soumission… ou la mort.
Seule la déesse de la Folie se rit encore du dieu de la Vengeance.

Entre dark et high fantasy, véritable hommage aux héros de la Résistance, les « Chroniques des secondes heures de Tanglemhor » sont une réponse au fatalisme ambiant et à la propagande des va-t-en-guerre de tous poils. Par une mise en scène quasi filmique, cette épopée sanglante et colorée emporte le lecteur dans un monde où la fureur des batailles rivalise avec la magie la plus noire pour exalter le destin de personnages flamboyants unis dans un seul objectif : la quête de Liberté. »

Ce livre est une réelle pépite ! Ma revue complète est ici. Si tu aimes la fantasy épique je pense que ce livre peut vraiment te plaire !

 

Voilà pour mes lectures de la semaine ! J’espère que toi aussi t’as fait de belles découvertes 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s